Présidentielles 2022 : les aujourd’aujourd’huistes veulent présenter un candidat

Les élections européennes encore chaudes ne freinent pas l’ambition de certains. A trois ans de la plus grande rencontre électorale de notre République, certains briguent déjà la plus haute fonction française.

C’est à Melun que nous avons rencontré celui qui se dit “celui que les français, ils veulent avoir”.

“n’écrivez pas mon vrai prénom de famille” nous répète-t-il en boucle. Nous le nommerons Kevin. Kevin fait partie de cette France qu’il juge lui même comme “la France qu’on pense pas”. Ancien Gilet Jaune, il n’a manqué aucun Samedi de manifestation, mais toujours de manière pacifique. Il a souffert comme les autres manifestants de l’escalade de la violence. “la violence, ça fait mal au corps” nous dit-il.

To be written …

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *