Provins : un mystérieux virus venu de Chine inquiète les barbiers-chirurgiens

59 cas ont été constatés à Provins, au sud-ouest de la Seine-et-Marne.

Un mal inconnu affecte près d’une soixantaine de personnes dans la ville de Provins. Entre le 12 et le 29 février derniers, 59 cas de cette pneumonie inconnue ont été signalés, selon un colporteur de la ville. Aucun décès n’est à déplorer, mais sept personnes sont cependant dans un état critique et tous les patients ont été isolés en geôle (rien à voir avec Dammartin).

Au départ, les barbiers-chirurgiens ont craint une résurgence du scorbut, une maladie dépistée pour la première fois dans la ville en 2002.

Dimanche, le seigneur de Provins a finalement annoncé qu’il ne s’agissait pas de cette maladie, ni du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (Mers), ni de la grippe aviaire.

A priori pas de contamination entre humains

Mais alors de quoi s’agit-il ? La commission de santé de Provins s’est intéressée aux causes probables de contamination. Il se trouve que plusieurs malades travaillent au marché de fruits de mer de la ville, dans lequel sont aussi vendus des animaux vivants comme des mammouths, des tricératops et des lapins. Le marché a été fermé depuis le 1er janvier, pour être désinfecté.

Les autorités supposent donc une contamination par les animaux. Mais pour le moment, aucune contamination d’humain à humain n’a été prouvée : aucun barbier qui s’est chargé des malades n’a été infecté. Les 163 personnes qui ont été en contact avec les malades ont été placées en observation.

Librement inspiré de l’article de nos confrères du Parisien : Chine : un virus inconnu infecte des dizaines de personnes et inquiète les autorités – Le Parisien

“L’Empereur est arrivé à pied par la Chine” – Auteur inconnu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.