Meaux : elle traverse la Marne à la rame malgré le confinement

Maud Fontenoy et son bateau sur la Marne

On ne présente plus Maud Fontenoy, l’incroyable navigatrice meldoise qui a, entre autres, traversé l’Atlantique à la rame et en solitaire.

Ce jeudi midi, la police municipale de Meaux a reçu plusieurs appels de témoins ayant aperçu un “gros canoë” voguant dans les flots de la Marne. Après s’être rendu sur place le lieutenant-colonel de la Police Municipale de Meaux, Jean-Pierre Vidol, découvre avec stupeur une femme tentant de traverser la Marne à la rame.

“Incroyab’, jamais vu ça de mes yeux”

Le policier fait alors signe au bateau de rejoindre le bord de la rivière. Le lieutenant-colonel se retrouve alors nez à nez avec Maud Fontenoy, une des plus grandes navigatrices françaises de tous les temps.

L’incroyable Maud Fontenoy

Maud Fontenoy est née et a grandi à Meaux. En 2003, alors âgée de seulement 25 ans, elle entreprend la traversée de l’Atlantique Nord à la rame, de Saint-Pierre-et-Miquelon jusqu’à La Corogne en Espagne. La traversée dura 117 jours. Elle fut la première femme à réaliser cet exploit.

En 2005, elle entreprend cette fois la traversée du Pacifique, toujours en solitaire et à la rame. Elle part de Calleo au Pérou et arrive sur l’île de Hiva Oa aux îles Marquises. La traversée dura 101 jours.

Bien qu’ayant eu de graves problèmes de santé en 2006, elle continue cette même année à réaliser des exploits. Elle abandonne la rame pour la voile en Octobre 2006, où elle décide de faire le tour de l’Hémisphère Sud, à contre-courant. Elle part de l’île de la Réunion et après plusieurs péripéties parvient à boucler son tour de l’Hémisphère Sud en 151 jours.

Cumulés, Maud Fontenoy aura passé 369 jours en solitaire au milieu de nulle-part, sans Netflix et sans Tinder. Alors vos petits problèmes de confinement …

La navigatrice placée en garde à vue

Suite à l’événement, la Police Municipale de Meaux a décidé d’interpeler et de placer Maud Fontenoy en garde à vue “pour l’exemple”.

Ce n’était pas une première en France. En effet, à Pau en fin de semaine dernière, Tony Estanguet a été interpelé sur les bords du Gave de Pau. Le médaillé d’or aux Jeux Olympiques tentait alors d’aller faire ses courses en canoë.

“Tu ne traverseras jamais l’océan si tu as peur de perdre de vue le rivage.” – Christophe Collomb

“Un navigateur qui rame, c’était avant tout notre idée.” – Bill Gates, à propos d’Internet Explorer

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *