Barbara Pompili recommande à chaque français d’acheter un groupe électrogène pour l’hiver

Barbara Pompili était l’invitée ce matin de BrieFM TV pour discuter des éventuelles coupures d’électricité qui pourraient survenir cet hiver.

Après avoir maintenu la fermeture de Fessenheim (décidée sous le mandat du Président de la République François Hollande), Emmanuel Macron se retrouvait face à une difficulté de taille : expliquer aux français que la fermeture des centrales nucléaires n’impacterait pas notre capacité à produire suffisamment d’électricité.

Le Président de la République a alors envoyé sa soldate écologiste au front : Barbara Pompili. Ministre de la transition écologiste, Barbara Pompili est à l’origine une députée EELV qui s’est en son temps battue contre l’usage des néonicotinoïdes et la production d’énergie par voix nucléaire.

La Ministre était alors ce matin interviewé sur BrieFM TV par Franck Bauer pour rassurer les français. Barbara Pompili a alors été sans langue de bois : oui si la météo est rude, des coupures électriques localisées pourraient apparaitre, pour les industries comme pour les particuliers.

Mais à cette éventualité, la Ministre a déjà une solution : “Les français doivent s’équiper de groupes électrogènes. C’est avant tout eux qui consomment l’électricité, c’est à eux de s’équiper”.

Le journaliste Franck Bauer a alors demandé à la Ministre de la Transition écologiste : “Mais pourquoi ferme-t-on les centrales nucléaires ?”

La Ministre a alors répondu “écoutez c’est très simple. Nous fermons les centrales nucléaires car nous avons mis en place un planning de fermeture de centrale nucléaire. Et nous avons défini ce planning car nous avons pour objectif de fermer les centrales nucléaires. Et donc nous fermons les centrales nucléaires dans le but de respecter ce planning. Ce planning qui obéit lui même à notre volonté de fermer les centrales nucléaires. Dans le but donc derrière évidemment de respecter notre planning, et ainsi notre objectif final de fermer les centrales nucléaires”.

Merci Madame la Ministre, tout est désormais plus clair.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *