Terzeo servira aussi à l’enfouissement des téléphones Huawei

En Mai 2019, le gouvernement Trump a pris un décision radicale en interdisant aux entreprises américaines de travailler avec l’entreprise chinoise Huawei.

La première victime fut Google : Huawei et sa filiale Honor, utilisent uniquement le système d’exploitation Android. Or, suite à la décision américaine, Google a l’interdiction de fournir aux smartphones de la marque chinoise son système d’exploitation.

En conséquence, tous les usagers et clients du géant chinois pourraient se retrouver avec un périphérique inutilisable et dévaluée. Une catastrophe pour ces usagers mais qui pourrait devenir une aubaine pour les porteurs du projet Terzeo.

“Les gens vont bien devoir mettre leur smartphone quelque part”

“En rapprochant les riverains des vraies raison d’être de Terzeo, cela ne peut que valoriser son existence” nous a expliqué un des porte-paroles du projet. “Les gens vont bien devoir mettre leur smartphone quelque part, et il est hors de question d’envoyer à nouveau nos déchets dans les pays du Sud”. Terzeo tombe donc à pic pour ce besoin selon la société exploitante du site.

Dès Septembre 2019, Terzeo devrait donc accueillir tous les clients Huawei souhaitant se débarrasser de leur téléphone. Le coût de la reprise n’a pas encore été précisé par l’exploitant, mais le porte-parole nous indique que Terzeo “est prête à faire un geste, si c’est pour l’environnement”.

Pas sûr que cela calme les ardeurs des associations locales …

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *