Stupeur à Cesson : les antennes étaient en fait une œuvre de l’artiste Koendelietzsche

Les cessonnais et habitants des communes alentours n’en reviennent toujours pas. Tout portait à croire que le site de Cesson était un site de télécommunication, jusqu’à ce que la Mairie de Cesson retrouve un mystérieux document

“Exposition d’art moderne temporaire du domaine de Saint-Assise du 18 Juin au 17 Septembre 1921” : voilà ce que l’on peut lire sur une affichette, fièrement sortie pour l’occasion par le Maire de Cesson, Olivier Chaplet. Retrouvée dans les archives de la Mairie récemment, cette affichette a bouleversé la quiétude de la commune.

“On n’en revient pas”

Le Maire en premier est tombé des nues : “Ma famille vit à Cesson depuis cinq générations. Mon grand-père a grandi avec ces structures, mon père également. J’ai grandi avec, moi aussi.”

Comment, dans une petite ville où tout le monde connait tout le monde, où tout se sait, cet élément a pu disparaitre de l’esprit des habitants ? La mairie reste sans réponse : “quelqu’un a forcément voulu cacher ça” d’après Olivier Chaplet.

“C’est quand même pas très beau”

Le Maire nous a également fait part en fin d’interview de la beauté discutable de l’oeuvre. “Encore si c’était une oeuvre incroyable, comme l’origine du monde de Julien Courbet, je ne dirai pas, mais là, 200 mètres de haut de métal, c’est quand même pas très beau…”

En attendant les résultats de l’enquête de la Gendarmerie de Cesson, la Mairie nous indique d’ores-et-déjà que l’oeuvre sera démontée le mois prochain.

Partagez cet article :
error

1 thought on “Stupeur à Cesson : les antennes étaient en fait une œuvre de l’artiste Koendelietzsche

  1. Le problème vient de l’absence totale de culture artistique de nos contemporains, qui en sont à ne plus savoir reconnaître une œuvre du maître Koendelietzsche. Comment a-t-on pu en arriver là ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *