Savigny-le-Temple : seul le trafic de cannabis bio sera autorisé

Image par NickyPe de Pixabay

La ville avec un des plus hauts taux de criminalité de Seine-et-Marne a décidé de prendre des mesures fortes pour lutter contre les pesticides

Savigny-le-Temple est avant tout réputée pour être une plaque tournante du trafic de drogue en tout genre. La Mairie en est conscient et a souhaité fortifier cette position en étant une commune avant-gardiste dans le domaine.

Après avoir pris un arrêté contre l’usage des pesticides de synthèse à moins de 150 mètres des habitations, la mairie a produit un nouvel arrêté pour favoriser la consommation de cannabis responsable.

Cette décision semble faire l’unanimité au sein des différentes associations de riverains. Mais cet arrêté n’a-t-il que des conséquences positives ?

Un risque d’inflation

Nous avons interrogé Didier Gustin, trafiquant et cultivateur local de cannabis : “pour moi ça va être compliqué : si je ne mets pas de glyphosate, je baisse le rendement de mes plantes. Et rendement plus faible, c’est prix plus élevé pour le client”.

Toutes les études semblent converger à ce sujet, les cultures bio ont un rendement plus faible. Cette différence serait située entre 8 et 25% de rendement en moins qu’une culture “classique” sans restriction particulière. Ces chiffres sont d’autant plus surprenants, quand on sait que la culture bio n’est pas exemptée de pesticides mais utilisent des pesticides dit “naturels” beaucoup moins efficaces et pas moins néfastes que le glyphosate.

Certains élus EELV indiquent qu’une baisse de rendement peut être compensée par des embauches supplémentaires. Une bonne idée sur le papier mais qui aurait un impact important sur le prix de vente final.

“Bientôt, plus personne n’aura les moyens d’acheter son cannabis, mais ça, ça n’effleure même pas madame la Maire”

Patrick Vincent est également trafiquant de drogue sur la commune et serial killer sur son temps libre. Selon lui, l’interdiction des cultures traditionnelles impactera en priorité la classe la plus pauvre de la population : “Savigny est une ville plutôt populaire. Bientôt, plus personne n’aura les moyens d’acheter son cannabis, mais ça, ça n’effleure même pas Madame la Maire”.

De son côté, la Mairie envisage déjà son combat avec la préfecture. A nos confrères de France Info, Madame le Maire de Savigny-le-Temple a indiqué ne pas souhaiter retirer son arrêté pour le moment.

D’autres villes suivront-elles ? Courrier briard suivra le sujet avec le plus grand intérêt.

AQUA (88.9%), SUGARS (84%) (SUCROSE (48%), GLUCOSE (20%), FRUCTOSE (15%), MALTOSE GALACTOSE FIBRE E460 (1.5%), FATTY ACIDS OMEGA-6 FATTY ACID: OCTADECADIENOIC ACID (28%), OCTADECENOIC ACID (22%), (HEXADECANOIC ACID (6%), OCTADECANOIC ACID (1%), HEXADECENOIC ACID (1%), OMEGA-3 FATTY ACID: OCTADECATRIENOIC ACID AMINO ACIDS (ASPARTIC ACID (54%), GLUTAMIC ACID (7%), LYSINE (4%), SERINE (4%), ALANINE (4%), LEUCINE (3%), GLYCINE (3%), VALINE (3%), THREONINE (2%), ARGININE (2%), HISTIDINE (2%), PROLINE (2%), CYSTINE (2%), ISOLEUCINE (2%), TYROSINE (2%), PHENYLALANINE (2%), TRYPTOPHAN (2%), METHIONINE (2%)) COLOURS (E160a, E161b, E161c) E300, E307, FLAVOURS (BENZALDEHYDE, LINALOOL, GAMMA- AND DELTA- DECALACTONE, DELTA- AND GAMMAOCTALACTONE, 6-PENTYL- ALPHA-PYRONE, HEXADECANOIC ACID, (Z)-3-HEXEN-l-YL ACETATE, ETHYL BUTANOATE, (Z)-3-HEXANAL, HEXANAL, BENZALDEHYDE, DELTA- AND GAMMA- DODECALACTONE, GAMMA-JASMOLACTONE, TERPINOLENE, 4- DECANOLIDE, BETA-DAMASCENONE, CARVOMENTHENAL, ALPHA-TERPINEOL, 3-METHYL-BUTYL ACETATE), CHOLINE, PANTOTHENIC ACID. – c’est drôlement chimique … la pêche.

Partagez cet article :
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *