La vie sur une péniche : un meldois dans l’Ognon

Bertrand vivait à Meaux depuis sa naissance. Proctologue renommé de la ville, il choisi de tout plaquer pour partir vivre sur une péniche. Récit.

C’est le type d’histoire que Courrier briard prend plaisir à raconter. Bertrand Pouzot est né à Meaux en 1963. Après avoir fait toute sa scolarité à l’école Sainte-Marie, il troquera Meaux pour Paris pendant quelques années pour ses études de médecine.

Un enfant de la ville

Briard depuis 7 générations, le diplôme de proctologie ne l’éloigna pas de la ville. Ouvrir son cabinet à Meaux fut pour lui une évidence. C’est pourquoi il installa en 1988 sa petite affaire dans la ville de Bossuet.

La présence du médecin fut très appréciée par la communauté masculine meldoise. Il était vu comme un professionnel de confiance, sachant mettre le doigt sur les problèmes et n’hésitant pas à creuser pour les résoudre.

La lassitude

C’est en fin d’année 2018 que la lassitude arriva. Bertrand ne supportait plus sa vie monotone, il fallait que ça bouge. Cet état d’esprit était partagé avec sa femme Paula, native du Portugal, consultante en marketing digital.

Pour la petite anecdote, Bertrand nous racontera que c’est lors d’une journée d’été soudainement, après avoir écouté 37 fois la chanson “Je mets le doigt devant” de Méli Mélo, que le déclic apparut.

Un exemple de péniche Freycinet

Il acheta alors une ancienne péniche de type Freycinet. De coûteux travaux d’aménagement furent alors engagés. Cette péniche était destinée à l’origine au transport de matériaux lourd, comme le sable extrait de carrières. L’objectif était de rendre la péniche habitable. La péniche fut alors transformée en un quadruplex de 750m². “J’ai dépensé sans compter” se confiera-t-il à nous, “mais au moins ce bateau nous ira comme un gant”.

Un départ imminent

Au moment où est rédigé cet article, la réalisation des dernières finitions est encore en cours. Paula et Bertrand devrait pouvoir mettre leur péniche dans l’Ognon dans les prochains mois, le temps d’obtenir les dernières autorisations de rigueur.

Une histoire de famille

Bertrand n’est pas le premier de sa famille à tout bouleverser pour changer de vie. Son frère Didier était le gérant du cabinet de manucure rue du Grand Cerf à Meaux. En 2003, il a décidé également de tout arrêter pour partir ouvrir un commerce Meldois dans Montcuq, la célèbre ville occitane. Il y vend un grand nombre de spécialités franciliennes mais principalement du fromage et de la moutarde.

Pour ce qui concerne Paula et Bertrand Pouzot, nous ne manquerons pas de continuer à suivre cette aventure meldoise bucolique et rafraîchissante.

Un beau projet, une belle histoire. Cela nous ramène à feu Patrick Bruel qui, déjà très clairvoyant, nous chantait : qui a le doigt ?

Partagez cet article :
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *