Il est renvoyé de son école primaire pour ne pas avoir parlé de Greta Thunberg dans son exposé sur l’écologie

Greta Thunberg / Anders Hellberg

Un élève de CE2 a été renvoyé de l’école Jules Ferry à Brie-Comte-Robert (77) pour ne pas avoir évoqué Greta Thunberg dans son exposé sur l’écologie.

Tout cela n’avait pas si mal commencé. Le professeur de l’élève, qui a demandé à rester anonyme, avait demandé aux élèves de réaliser un exposé sur l’écologie. Tous les élèves ont alors présenté un exposé à la hauteur des attendus du professeur, sauf un.

Mathieu, jeune élève de la classe de CE2, avait présenté dans son travail la plus-value du nucléaire sur la lutte contre les émissions de CO². Il a indiqué dans son exposé qu’il ne servait à rien de valoriser la voiture électrique si on choisissait de faire comme l’Allemagne une production d’électricité par le charbon. Aux attaques sur l’énergie nucléaire, Mathieu avait tout prévu : il rappelle que le nombre de morts liés aux accidents de centrales était ridiculement proche de zéro. Contrairement au nombre de morts à cause des émissions carbone et émissions de particules fines engendrées par la combustion du charbon.

Dans la suite de son exposé, Mathieu attaquait la nourriture bio en rappelant qu’actuellement elle n’apportait rien en termes d’écologie, bien au contraire. Il évoquait l’utilisation du sulfate de cuivre. Il rappelait également qu’aucune étude sérieuse n’a montré que le glyphosate était un risque au niveau d’exposition où était soumis les consommateurs. Il précisait qu’en attendant une alternative, le glyphosate permettait d’augmenter la rentabilité du m² de culture; et qu’un m² à faible rendement, c’est plus de pollution.

En quelques minutes d’exposé, Mathieu démontait toute les théories faussement écologiques défendues par des personnes comme Yannick Jadot.

“Il m’a traité de pourriture libéralo-capitaliste”

Tout ça n’a pas du tout plu au professeur. Le professeur l’a alors traité de “pourriture libéralo-capitaliste”, tout en lui reprochant de ne pas avoir parlé de Greta Thunberg, l’icone de l’écologie moderne. Le professeur lui aurait également dit qu’il “n’a qu’à boire un verre de glyphosate si c’est si bon”.

Après un houleux conseil de discipline, Mathieu a alors été renvoyé de l’école. Le directeur a indiqué que ce n’était pas définitif : “Mathieu pourrait réintégrer sa classe s’il accepte de souscrire au programme fidélité de Biocoop”

A suivre …

Partagez cet article :
error

3 thoughts on “Il est renvoyé de son école primaire pour ne pas avoir parlé de Greta Thunberg dans son exposé sur l’écologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *